Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Psaume 132, alliance avec Dieu , alliance et contrat , Psaume 132, alliance avec Dieu

Le Psaume 132 est le plus long des Psaumes des degrés (18 versets). Mais aussi le plus compliqué,   le seul qui cite nommément David et qui mentionne un épisode de la vie du peuple d’Israël sans en donner les détails. Ce Psaume illustre la nature de la relation qui s’établit entre Dieu et son peuple: Elle inclut à la fois responsabilité, obligations, promesses et bénédictions. Au cœur de ce Psaume, il y a la notion d’Alliance entre Dieu et ses enfants.

Il nous raconte que David fait un serment, un vœu de ramener à Jérusalem l’arche de l’alliance (relaté en 2 Samuel 6) et nous entendons la réponse de l’Eternel à cet engagement. C’est un souvenir douloureux de l’histoire du peuple d’Israël qui rappelle à la fois des défaites militaires contre les Philistins et aussi la corruption spirituelle qui avait conduit à ce que l’arche de l’alliance qui concrétisait la présence de l’Eternel au milieu du peuple, soit dans un premier temps pris comme butin de guerre, puis plus ou moins abandonnée à Kirjath-Jearim. David, arrivé au pouvoir, fait donc le vœu de ramener l’arche à Jérusalem, ce qui est exprimé dans la 1ère partie du Psaume, et en retour l’Eternel établit une alliance avec David.lalliance deDieu

 

Alliance ou contrat.

Nous assimilons souvent alliance et contrat et il est vrai qu’il y a une certaine analogie ; pourtant, ils sont très différents dans la nature de la relation créée. Le contrat est utilitaire, il a pour but de me procurer un avantage, une amélioration, il est basé sur mes besoins, et la personne en face est un moyen de répondre à ce besoin. Un contrat comporte des clauses de rupture, je peux le casser s’il ne répond plus à mes besoins. Le seul critère, c’est mon intérêt. Voilà pourquoi l’idée si répandue que le mariage est un contrat est si désastreuse. Si le couple a pour seule base l’intérêt personnel de chacun, il n’y a plus alors d’idée d’engagement, de promesses réciproques et cela conduit à la fragilisation des couples qu’on peut observer aujourd’hui. 

L’alliance, c’est différent, elle a pour finalité de créer un nouveau type de relation. C’est l’affirmation d’une volonté pour s’associer à un autre pays, à une autre entreprise, à une autre personne. L'alliance est centrée sur l’autre pour faire de lui un partenaire, et pour cela on fait le vœu d’une relation nouvelle qui inclut des engagements et des promesses. Le contrat est une affaire d’intérêt, l’alliance une affaire d’engagement. Dans un contrat, le plus important, c’est moi ; dans une alliance, le plus important, est l’autre. Je vous laisse le soin de traduire cela dans le domaine du mariage. 

Dieu de l’alliance.

Les alliances étaient pratiques courantes à l’époque ancienne, en particulier entre les peuples ou les tribus, et elles sont largement présentes dans la Bible. Elles avaient pour but de mettre en place de nouvelles relations, fortes et durables. Elles incluaient des obligations réciproques et des promesses. Quand nous lisons la Bible, nous voyons Dieu faire plusieurs fois alliance avec des hommes : Avec Noé, Dieu s’engage à ne plus détruire ainsi par le déluge toute vie sur la terre. Avec Abraham, il fait alliance et s’engage à faire de lui une nation avec une grande postérité, et qui sera en bénédiction pour toutes les nations. Avec David, il fait alliance pour l’assurer que ses descendants règneront sur Israël. 

Ces alliances nous montrent deux choses importantes :

1) Elles ont toutes pour base le caractère de Dieu, elles ne sont pas basées sur les mérites de l’autre partie, elles sont basées sur le choix de Dieu. L’Eternel a choisi. L’alliance a son fondement dans ce que Dieu est et n’a rien à voir avec ce que nous sommes. C’est pour cela que nous savons qu’aujourd’hui Dieu propose cette relation privilégiée à tout homme (Ez.20 :44).

2) Elles démontrent aussi l’engagement inconditionnel de Dieu. Il y a sans aucun doute des obligations liées à cette relation : Israël devait honorer et servir l’Eternel. (Deut. 28). Cependant, l’alliance n’a pas son origine dans l’observation de ces obligations, elle naît exclusivement de la grâce de Dieu. Dieu dit clairement que si Israël n’est pas fidèle, il y aura des conséquences et il lui retirera sa bénédiction ; mais quand Dieu retire sa bénédiction, ce n’est pas un signe de rejet, c’est un appel pressant à revenir et à se repentir. Selon la Bible, cependant, Dieu n’oublie pas ses engagements (Es.49 :14-16) et elle compare l’engagement de l’Eternel à celui d’une mère vis-à-vis de ses enfants ; même lorsqu’un enfant désobéit, l’engagement maternel demeure.

Une alliance ne pose pas de conditions à la foi. Hélas, beaucoup de gens voient Dieu comme un Dieu de contrat et pensent que c’est en éliminant le mal de leur vie, qu’ils vont être acceptés par Dieu, ou que le contrat est : ne fais pas trop de mal et alors, à ta mort, je pourrai t’accepter dans mon royaume. On se trompe totalement, notre acceptation par l’Eternel est basée sur un seul fondement : la grâce de Dieu, et cette grâce, nous ne pourrons jamais la mériter. Quand Dieu renouvelle son alliance au temps de Jérémie, c’est après une longue période d’errance du peuple d’Israël qui décourageait le prophète. Et pourtant, l’engagement de Dieu est absolu et éternel (Jér.31 :33-34) .  

Tous ces engagements, ceux faits à Noé, à Abraham, à David, à Jérémie, trouvent leur accomplissement à la croix et c’est ce que Jésus exprime en disant : ‘cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang’. Elle atteste l’engagement absolu de Dieu à pardonner par l’intermédiaire du sacrifice de son fils : Le sang de Jésus à la croix est le sceau qui nous atteste la réalité du pardon et la réalité de cette alliance (Héb.9 :15 et 10 :10) .

 

Quelles sont les applications de ce message ?

D’abord, dans ma relation à Dieu : Je viens, Seigneur, au culte pour que Tu me bénisses. Non, je sers le Seigneur parce qu’Il s’est engagé pour moi et moi, en retour, je veux m’engager pour Lui. C’est l’engagement de ma personne et non la recherche de mon intérêt.

Mais, aussi, dans notre relation avec les autres, l’église doit être une église de l’alliance et pas du contrat (Col.3 :12-13) . Une autre façon de dire que, comme Christ, nous ne sommes pas dans l’église pour être servis par les autres, mais pour servir. Dieu nous invite à pardonner comme Il nous a pardonné. L'intéret de l'autre et non pas mon intérêt . Mon engagement envers les autres doit refléter l’alliance de Dieu envers moi.

Pour terminer, je peux paraphraser le Psaume 132  : l’Eternel a choisi l’église et chacun de nous, Il les a désirés pour sa demeure qui est le lieu de l’alliance. Je prie pour que notre église soit le lieu de l’alliance où L’Eternel désire habiter, de même  que chacun de nos cœurs soit vraiment ce lieu choisi par Dieu pour sa demeure. Il s’est engagé pour nous, engageons-nous pour Lui.

 

Vous avez aimé ce psaume , découvrez les autres psaumes des degrés , ICI


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Eglise Evangelique de Deuil la Barre
  • : L’église est avant tout un lieu de rencontre qui a pour vocation d’accueillir chacun avec son histoire et sa culture. Vivre en communion fraternelle, s'encourager mutuellement,s'enrichir de nos différences,méditer ensemble la Bible. Bien sûr, nous n’y parvenons jamais totalement, donc nous essayons à nouveau
  • Contact

nos partenaires

ACTUALITES

Persécution des chrétiens : des faits de 2012 à 2017