Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La joie, un sujet un peu ambigu. Un chrétien doit être joyeux, ne dit-on pas : ‘Un chrétien triste est un triste chrétien’ ; pourtant il est difficile d’être joyeux dans une société morose et déprimée et les chrétiens et spécialement les protestants, sont souvent vus comme des gens austères et pas vraiment joyeux.

C.S Lewis  l’écrivain irlandais qui a écrit les livres du monde de chronique de Narnia Narnia , a grandi dans une famille chrétienne assez stricte et austère, il a perdu sa maman à l’âge de 9 ans et cette épreuve l’a conduit à rejeter la foi, il fut longtemps athée convaincu. En 1929, à 31 ans, il se convertit  et décrit son expérience dans un livre intitulé Surpris par la joie". Dans ce livre, C.S.Lewis écrit : « si nous considérons, dans les Évangiles, les promesses extraordinaires de récompenses et la nature exceptionnelle de celles-ci, nous pourrions penser que notre Seigneur juge nos désirs non pas trop audacieux, mais plutôt trop modestes. Nous sommes des créatures qui se contentent du médiocre, qui courent après la boisson, le sexe et la gloriole, alors que des joies infiniment plus élevées leur sont offertes.»  psaume 125 3La joie que nous expérimentons dans cette société semble tellement futile et éphémère comme le dit l’Ecclésiaste. Nous tentons de la trouver en courant après les distractions d’où le développement de l’industrie du divertissement, mais les effets sont toujours temporaires. La vraie joie n’est pas disponible sur commande, ni ne s’achète  sur catalogue. Qu’est ce que la joie selon Dieu ?

 

Une joie qui ne dépend pas des circonstances

 

Ce psaume est écrit alors qu’une petite partie du peuple est rentrée de Babylone où ils ont été emmenés en captivité. Ils ont vécu la crainte d’être attaqué par le pays puissant qui les menaçait, ils ont expérimenté la défaite, l’anéantissement de Jérusalem, la déportation de quasi-tout le peuple pour devenir esclaves pendant des dizaines d’années. Une petite partie du peuple a été autorisée à revenir, il a retrouvé un pays en ruine, une ville de Jérusalem détruite et un environnement hostile. Le peuple qui chante ce psaume a sans aucun doute gardé des cicatrices profondes de ces épreuves et pourtant, il exprime sa joie malgré tout « Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses, nous sommes dans la joie ! » Dans ce psaume, on commence par le passé, puis on passe au présent et on termine par le futur, cela souligne bien que la joie dont parle le psalmiste est une joie durable permanente, invariable, indépendante des circonstances. Cette vérité se trouve partout dans la parole de Dieu. L’apôtre Paul écrit aux Philippiens : « Et même si je sers de libation pour le sacrifice et pour le service de votre foi, je m'en réjouis, et je me réjouis avec vous tous. Vous aussi, réjouissez-vous de même, et réjouissez-vous avec moi. » Phil.2 :17-18 .  Paul à ce moment-là est en prison, menacé d’être jugé et il est préoccupé car les jeunes églises  qu’il a fondées sont perturbées par de faux docteurs qui mettent en question son enseignement et son ministère. Et pourtant, dans ces conditions, il écrit cette épître qu’on intitule l’épître de la joie. Et dans l’épître aux Romains  il écrit : « Par Jésus nous avons pu, par la foi, avoir accès à la grâce de Dieu en laquelle nous demeurons fermement. Et ce qui nous réjouit c'est l'espoir d'avoir part à la gloire de Dieu. Bien plus, nous nous réjouissons même dans nos détresses, car nous savons que la détresse produit la patience… » (Rom.5 :2-3). Puisque Dieu est éternel, notre joie est permanente, elle est à l’image de Dieu.

  Chant JEM802 "nous sommes dans la joie" à écouter

 

La joie vient de Dieu

 

Comment pouvons nous obtenir cette joie permanente qui ne dépend pas des circonstances alors que nous vivons dans un monde si incertain, dans un monde où nous faisons face à tant de difficultés, d’épreuves. Cette joie permanente ne peut pas venir de choses terrestres même très légitimes comme par exemple, mon couple, ma famille, mon travail, car elles sont toutes passagères, elle ne peut pas venir de moi, elle ne peut venir que de Dieu. Regardez aux versets 4-6 comment le psalmiste intercède pour que le Seigneur agisse et transforme les pleurs en cris de joie et l’inquiétude en allégresse. Il utilise l’image du désert du Néguev qui est une contrée complètement aride et desséchée au sud d’Israël et qui lorsqu’arrive la pluie, se transforme et se couvre aussitôt d’herbes et de fleurs. Nos vies ressemblent à ce désert assoiffé par la sécheresse et subitement inondé par la grâce divine. Il utilise aussi l’image du semeur qui en automne, saison triste doit sacrifier une partie de ses grains pour les disperser mais qui le fait dans l’espérance d’une récolte qu’il pourra faire dans la joie après l’hiver. Nous croyons vainement que c’est en éliminant les difficultés de nos vies que nous parviendrons à la joie, mais la vraie joie, la joie éternelle qui est à l’image de Dieu qui vient de Dieu nous aide à affronter les épreuves. Toute épreuve, toute déception, toute dépression placée en Dieu peut porter par la grâce du Seigneur une récolte de joie .

 

La joie , fruit de l'Esprit

 

La joie est le résultat d’une vie vécue avec Dieu. La joie est un fruit de l'Esprit, un fruit de la présence de Dieu dans notre vie. On peut noter que le psaume aussi nous montre que ce n’est pas seulement, une joie individuelle, c’est aussi une joie communautaire, celle d’un peuple, une joie vécue dans la communion fraternelle, la vie de notre église doit être marquée par la joie. Le monde a besoin de joie et notre témoignage doit être un témoignage vécu dans la joie. Notre joie en Christ par sa profondeur et par sa permanence, doit interpeller notre société. Notre témoignage, c’est de refléter au mieux, l’image de Dieu et une des caractéristiques de Dieu, c’est la joie. Regardez comment Dieu accueille ses ouvriers : « C’est bien, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Maître Matthieu 25:21» ou son enfant repentant :  « Mangeons et réjouissons-nous;  car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé ». Et ils commencèrent à se réjouir.’Luc 15:24

 

Dieu est ma joie   

 

Dans Jean 20   ce récit où après la résurrection, Jésus vient retrouver les disciples, nous pouvons voir là le secret de la vraie joie, dans la présence du Seigneur. C’est un message qui s’adresse à notre raison mais surtout à nos sentiments, à notre cœur. Jésus est en nous, Jésus est au milieu de nous, voilà ce qui fait notre joie et désirer plus de joie,  c’est tout simplement désirer que Dieu soit plus présent dans notre vie spirituelle personnelle ou dans notre vie communautaire qui est peut-être aride et desséchée, comme le Néguev, le Seigneur par sa présence peut faire fleurir ou refleurir la joie. Le chemin du pèlerin n’est pas exempt de difficultés mais c’est le chemin qui mène vers Dieu, un parcours où Dieu marche avec nous, c’est un chemin de joie. Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses, nous sommes dans la joie .soyez toujours joyeux

 

pour découvrir l'ensemble des psaumes des degrés , du psaume 120 au psaume 135 ,

 


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Eglise Evangelique de Deuil la Barre
  • : L’église est avant tout un lieu de rencontre qui a pour vocation d’accueillir chacun avec son histoire et sa culture. Vivre en communion fraternelle, s'encourager mutuellement,s'enrichir de nos différences,méditer ensemble la Bible. Bien sûr, nous n’y parvenons jamais totalement, donc nous essayons à nouveau
  • Contact

nos partenaires

ACTUALITES

Persécution des chrétiens : des faits de 2012 à 2017