Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Culte du 28 Août 2011 – Psaume 122 – L’adoration

Ce matin, avant d’aborder le Psaume d’aujourd’hui, je vais commencer en vous posant une question que vous allez peut-être trouver étrange : Pourquoi êtes-vous venu ce matin à l'église ? Qu’est ce qui vous a poussé à sortir de votre lit ? De manière plus générale, pourquoi des milliers peut-être même des millions de personnes dans le monde se réunissent, quelles sont leur motivations ? Vous avez sans doute comme moi été confronté à des chrétiens qui à l’inverse trouvent des prétextes pour ne pas venir au culte. « Le dimanche, c’est le seul jour où je peux faire la grasse matinée, en plus je suis rentré tard hier soir. Je peux aussi lire ma Bible et prier chez moi, c’est aussi bien ».Et la musique ! Et celui qui prêche ! En plus c’est trop long !.Que pouvons-nous répondre à tout cela? Un pasteur a écrit que la partie la plus décourageante de son ministère était d’entendre ces différents arguments pour ne pas venir à l’église et pendant des années il a cherché à argumenter pour convaincre mais il a réalisé qu’il valait mieux cesser d’argumenter et plutôt mettre en avant le plus important : l’adoration. C’est le sujet du Psaume 122, le 3ème  psaume de la série des Psaumes des degrés que j’ai appelé les chants du pèlerin. Le psaume de ce matin est le chant de quelqu’un qui décide de venir adorer le Seigneur, regardez comment il commence : ‘Quelle joie quand on m'a dit : « Allons à la maison du SEIGNEUR !’ Le psalmiste est tout excité à l’idée de venir adorer le Seigneur et cette joie exubérante est presque un reproche pour nous. Quand avez-vous exprimé cette joie à l’idée de venir à l’église ? Le Psaume 122 donne 3 raisons qui montrent l’importance du culte et de l’adoration.  

1-   L’adoration donne une structure à notre vie.

Le verset 3  dit : Jérusalem, quelle ville bien construite, quel ensemble parfait. Dans sa version,  A.Chouraki traduit ce verset : ‘Jérusalem bâtie comme une ville, où tout est associé en unité’. Le verset semble parler de l’architecture de Jérusalem, comment les différentes parties, comment les pierres et les éléments de maçonnerie s’adaptent les uns aux autres, il n’y a pas de pierres inutiles, délaissées, pas de fissures, ni de brèches dans les murs. JérusalemUne architecture harmonieuse. Jérusalem, pour le peuple d’Israël alors, ce n’est pas simplement un lieu géographique, c’est plus que cela, c’est le lieu de la présence de Dieu.  Les Israélites savaient que ce qui donnait l’harmonie et l’importance à cette cité, c’est la présence de l’Eternel, c’est cela qui donnait un sens une unité à toutes ces constructions et pour eux, monter à Jérusalem, c’était retrouver la base, le fondement et la structure de leur vie de foi. Nous savons que Dieu est présent ici au milieu de nous et de la même façon, c’est cette présence qui donne un sens, une structure à notre rassemblement. Dieu seul donne un sens à notre vie ensemble et à notre vie personnelle. Vous avez peut-être le sentiment que votre vie personnelle est déstructurée, l’impression d’être dans l’église comme une pierre délaissée, comme un édifice inutile ou de ne pas être à l’aise dans la construction, de ne pas avoir la place que vous souhaitez, avant toutes choses venez adorez le Seigneur , c’est Lui qui donne une structure, qui associe, qui crée l’harmonie, comme un ensemble parfait. Notre unité ne vient pas de nos opinions, de nos actes, de nos efforts, c’est Lui qui coordonne et nous pouvons sûrement faire ensemble bien plus que ce que nous nous croyons capables de faire individuellement, mais il faut qu’Il soit au centre et que l’adoration ait toute sa place. Le verset 4 dit aussi que c’est toutes les tribus d’Israël qui s’unissent. Notre unité dépasse les différences de races, de langue, de culture, de théologie. C’est une préparation à la vie dans le royaume de Dieu (Apoc.7:9). Vous avez sans doute déjà vécu cette expérience de vous trouver dans une église que vous ne connaissez pas et où en chantant et en louant ensemble, vous ressentez une profonde unité. L’adoration est un puissant moyen de nous unir, c’est aussi un moyen d’apprendre à nous aimer avec et malgré nos différences.

2-   L’adoration nourrit notre besoin de communion avec Dieu.

J’ai déjà mentionné que souvent on donne comme raison pour ne pas venir au culte : ‘Je ne suis pas dans l’état d’esprit, je n’ai pas envie de venir et donc ce serait hypocrite’ et le Psaume répond à cette excuse au verset 4 : célébrer le nom du SEIGNEUR, selon la règle en Israël. Il ne parle pas de mes sentiments, il me parle de commandement. La Bible ne met pas beaucoup en avant nos sentiments, elle met en avant notre décision, notre volonté, notre obéissance. C’est d’ailleurs vrai pour tout, si nous ne faisons que ce dont nous avons envie, nous ne faisons pas grand-chose. Il faut se méfier de nos sentiments, ce sont souvent de bien mauvais conseillers et surtout de mauvais dirigeants, l’exemple type c’est Samson. Les sentiments, ils sont le résultat de notre obéissance et pas le contraire. C’est exactement le sens de la recommandation qu’on trouve dans l’épître aux hébreux (Hébreux 10:25). Adorer, ce n’est pas une option, c’est un commandement parce que c’est le moyen d’être en relation avec Dieu et nous avons un besoin vital de cette relation comme les sarments ont un besoin vital de leur lien avec le Cep. Si nous négligeons l’adoration et en particulier l’adoration ensemble, nous négligeons notre relation avec Dieu et les uns avec les autres et nous nous contentons d’une vie spirituelle superficielle, tiède. Se tourner vers le Seigneur, ensemble dans l’adoration est le moyen de nous préserver de cette tendance naturelle à la tiédeur spirituelle. C’est Lui la vie, c’est Lui qui met en nous le vouloir et le faire.

3-   L’adoration nous recentre sur la parole de Dieu.

Au verset 5, le Psaume parle de la justice rendue à Jérusalem. Dans ce temps-là, le Roi choisi par Dieu devait en principe énoncer le droit selon la volonté divine, il devait transmettre au peuple ce que Dieu jugeait, demandait. Ce moment d’adoration était aussi le moment de prendre en compte la parole de Dieu. Dans nos moments d’adoration nous devons entendre ce que Dieu dit. La parole de Dieu est présente dans tous les phases de notre culte, elle est présente dans les textes, dans les chants, dans le sermon, dans les prières. Cette parole dirige nos regards sur ce que Dieu veut de nous. La Bible nous dit que cette parole est une puissance qui change nos cœurs, qui énonce ce qui est juste selon Dieu ( Esaïe 55:10-12).Notre adoration nous recentre sur Christ, la parole de Dieu faite chair, il est le sujet principal de notre adoration. C’est Lui notre paix et c’est Lui qui fait notre joie (Luc 19:37-40) et c’est pour cela que ce Psaume centré sur l’adoration se termine par cette prière pour la paix (Ps.122 : 6-9). Demandez la paix pour Jérusalem ! Qu'ils vivent tranquilles, ceux qui t'aiment! Que la paix soit dans tes murs, et le calme dans tes palais !  À cause de mes frères et de mes amis, je te souhaite la paix. À cause de la maison du SEIGNEUR notre Dieu, je demande pour toi le bonheur.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Eglise Evangelique de Deuil la Barre
  • : L’église est avant tout un lieu de rencontre qui a pour vocation d’accueillir chacun avec son histoire et sa culture. Vivre en communion fraternelle, s'encourager mutuellement,s'enrichir de nos différences,méditer ensemble la Bible. Bien sûr, nous n’y parvenons jamais totalement, donc nous essayons à nouveau
  • Contact

nos partenaires

ACTUALITES

Persécution des chrétiens : des faits de 2012 à 2017