Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

m-luther

Il y aurait beaucoup à dire sur les trois grandes bénédictions de la vie chrétienne tant le sujet est vaste.

Si les membres de chaque Eglise comprenaient la justification par la foi, une bonne moitié des problèmes qui existent dans celle-ci auraient disparu avant demain matin!aux yeux de Dieu, je suis juste;sans référence à mes œuvres. 

Celui qui a compris la doctrine de l'adoption est ému par la grandeur de la grâce de Dieu, cesse de se mettre à la recherche d’expériences secondaires.

Et enfin il est impossible de plaire à Dieu si on ne sait pas ce qui lui plaît. La Parole de Dieu est l’instrument principal dont Dieu se sert pour nous sanctifier.

 

 

 

1/ La justification

Ceux qu’Il a appelés, Il les a aussi justifiés ; et ceux qu’Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés.(Romains 8 : 30)

Le vocabulaire employé est emprunté au langage juridique,une déclaration qui n’est sujette à aucun doute. La justification est donc une notion juridique.

Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. (Romains 3 :23)

Tout le monde est coupable devant Dieu et nos actes ne nous rendent pas justes

Celui qui n’a point connu le péché, Il L’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en Lui justice de Dieu. (2 Corinthiens 5 : 21)

C’est ce qu’on appelle la substitution : le châtiment qui devait nous revenir, pour notre péché, est tombé sur Jésus. Et inversement, Sa justice nous a été imputée : nous sommes devenus justes parce que c’est Lui qui a été déclaré coupable à notre place.

 

Le rôle de la foi

A celui qui… croit en Celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à justice. (Romains 4 : 5).

C’est Dieu qui justifie. (Romains 8 : 33) – et non la foi, qui n’est donc que le moyen par lequel nous acceptons ce cadeau de Dieu.

Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. (Rom. 8 : 1)

La justification est totale et immédiate. On est justifié ou non, il n’y a aucune demi-mesure.

Crois au Seigneur Jésus, tu seras sauvé. (Actes 16 : 31)

Dieu respecte notre choix. On est libre d’accepter ou de refuser le salut. (On ne peut pas l’acquérir par nos œuvres – qui sont une conséquence de notre amour pour Lui.)

 

 

2/ L’adoption

 Rappel : Dieu nous voit maintenant aussi justes que Son Fils.

Il nous a prédestinés dans Son amour à être Ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de Sa volonté. (Ephésiens1 :5)

Dans l’Ancien Testament, Dieu avait une relation particulière avec Son peuple : Il habitait ("tabernaclait") au milieu d’eux, mais il n’y avait ni  paternité personnelle ni notion d'adoption.

Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ. (Galates 3 : 26).

Vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! (Romains 8 : 15)

C’est l’affirmation du Nouveau Testament, qui nous permet d’appeler Dieu du nom familier : "Abba", emprunté au langage populaire (l’araméen, et non l’hébreu). Abba veut dire père en araméen (notion de respect) qui est un privilège d'appeler Dieu ainsi .

Autres exemples :

Parabole du fils prodigue (Luc 15)

Allez dire à mes frères… (Matthieu 28 : 9)

Quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur… (Marc 3 : 35)

A tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom ,elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.

…afin que nous recevions l’adoption. (Galates 4 : 4)

Nous avons donc les mêmes privilèges que des enfants légitimes.

 

Justification et adoption : c’est comme si le juge, après nous avoir déclarés non coupables, venait vers nous et nous intégrait dans sa propre famille. On n’a plus le risque de se retrouver dans la rue et de retomber immanquablement dans les mêmes péchés.

L’adoption nous fait entrer dans une nouvelle dimension, une nouvelle orientation de vie.

   

Alors, comment se comporter en enfants de Dieu ?

Que votre lumière luise devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et  qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. (Matthieu 5 : 16)

Devant un problème, un enfant se pose toujours la question : Que ferait mon père ? La façon de vivre du parent influence l’enfant.

Les chapitres 6 et 7 de Matthieu nous enseignent une façon de vivre en adéquation avec notre foi. Nous ne sommes qu’ "étrangers et voyageurs sur terre", notre véritable foyer est au ciel, nous n’avons donc pas à donner aux choses de ce monde une importance qu’elles n’ont pas.

Voyez quel amour le Père nous a témoignés, afin que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. (1 Jean 3 : 2)

    

3/ Sanctification

 Elle suit la justification et l’adoption, en ce qu’elle représente la libre grâce de Dieu qui renouvelle en nous, progressivement, notre être à l’image de Dieu.

   

Un processus intérieur

L’Esprit Lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. (Rom. 8 : 16)

L’Esprit de Dieu habite en nous dès que nous nous convertissons. Petit à petit, il va faire du tri en nous ! Il ne s’agit pas d’essayer par nos propres forces de devenir quelqu’un d'autre, mais il s’agit d’un changement de nature : le péché n’en fait plus partie. Nous avons acquis un nouveau statut, une nouvelle identité.  

Je vous donnerai un cœur nouveau,  et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. (Ezéchiel 36 :26)

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. (2 Corinthiens 5 : 17)

 

Un processus progressif

  Même si notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.

(2 Corinthiens.4 : 17)

Alors que la justification et l’adoption sont des actes immédiats, la sanctification est une œuvre progressive de Dieu en nous. Nous devons apprendre à vivre peu à peu selon notre nature nouvelle, qui ne connaît pas le vieillissement comme notre corps physique, car nous devenons de plus en plus riches d’expériences avec le Seigneur.

   

Un processus conjoint

Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter. (1 Cor.3 :2)

Au début, on est à l’état de nourrisson spirituel, et il convient de prendre peu à peu de la nourriture solide pour grandir et vivre en conformité avec ce que Dieu veut. La sanctification

y1p3FL 4Krhiyq5KbLcdgRhQrCubSERBCPSvgr0nufz-o16m UhURmy-u41

est donc directement liée à l’adoption : comme fils ou fille, nous souhaitons ressembler de plus en plus à notre Père. Notre transformation ne s'effectue d’ailleurs pas forcément au rythme et de la manière que nous le souhaiterions, aussi évitons critiques et mécontentement. 

Notre sanctification ne sera pleinement atteinte que lorsque nous serons semblables à Jésus-Christ en tous points.  
 

Quelles sont les méthodes qui nous font progresser ?

 a/ Dieu, c’est pour notre bien qu’il nous corrige, il veut nous rendre saints comme lui. (Hébreux 12 : 10 – Parole de vie)

Nous apprenons par les épreuves que nous traversons, qui n'existent ni  pour nous punir et ni davantage comme une lubie de Dieu mais qui existent en raison de la Chute. Dieu utilise le mal pour en faire ressortir du bien. Un drame important dans la vie fait mûrir, une occasion d’être plus attentifs à ce que Dieu veut nous dire. Parfois on ne voit que bien plus tard le bien-fondé de ce qui nous est arrivé.

b/ Je serre ta parole sur mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi. (Psaume 119 : 11).

Lire tout le Psaume 119, dont le sujet est la Parole de Dieu.

Si quelqu’un écoute la parole, et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir…et qui s’en va et oublie aussitôt comment il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite…et qui aura persévéré…celui-là sera heureux dans son activité. (Jacques 1 : 23-25)

La Parole est l’outil principal pour notre sanctification. Elle est comme un miroir.

Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. (2 Timothée 3 : 16).

 

Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ. (Ephésiens 4 : 11-12)

Le frère en la foi, à nos côtés, qui est à l’écoute de la Parole, peut également servir, le cas échéant, d’interprète et de conseiller.

 

Conclusion.

Lire Ephésiens 1 : 1-14

Revoir le cantique :       Te ressembler, Jésus, c’est mon espoir suprême

                                   Penser, agir, aimer toujours plus comme Toi

Te ressembler, Jésus, c’est mon espoir suprême

Par Ton Esprit rends-moi semblable à toi.                     (JEM n°240)

                                       

 

mots clés : sanctification, adoption, justification


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Eglise Evangelique de Deuil la Barre
  • : L’église est avant tout un lieu de rencontre qui a pour vocation d’accueillir chacun avec son histoire et sa culture. Vivre en communion fraternelle, s'encourager mutuellement,s'enrichir de nos différences,méditer ensemble la Bible. Bien sûr, nous n’y parvenons jamais totalement, donc nous essayons à nouveau
  • Contact

nos partenaires

ACTUALITES

Persécution des chrétiens : des faits de 2012 à 2017