Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Nous sommes dans un temps de vacances où le mot d’ordre pour tous, c’est le repos. Tout le monde sait que la France au mois d’août est en vacances et normalement au repos.  Mais la France est aussi le pays d’Europe qui a la plus grosse dépense de produits pharmaceutiques relaxants, somnifères, anxiolytiques. Notre société, nous le sentons est anxieuse, stressée, confrontée à la crise, à des incertitudes et des angoisses qui sont un obstacle au repos.

Pourtant, nous aspirons tous au repos mais nous n’avons pas appris à nous reposer réellement  parce que nous n’avons pas réalisé ce qu’est vraiment le repos. Nous avons tendance à assimiler le repos à une longue matinée de grasse matinée ou une après-midi de farniente le repossur la plage ou dans un fauteuil relax au jardin. Cependant, le repos dont parle la Bible n’est pas de cette nature, il n’est pas nécessaire de faire des kilomètres ou de dépenser des sommes importantes dans une agence de voyage pour trouver ce repos, il est disponible chaque jour aussi bien pendant les périodes de travail que pendant les congés. A la lumière du passage de l’épître aux Hébreux, chapitre 4 : 1-11 , quelles sont les caractéristiques du repos selon le Seigneur ?. Pour illustrer cela, l’auteur de l’épître prend l’exemple du peuple de Dieu qui est au bord du Jourdain et qui attend d’entrer dans le pays de Canaan.

1-                 La disponibilité du repos : Verset  1 :

Quel est le repos qui nous est proposé et comment pouvons nous y accéder ? Le mot repos est la traduction d’un mot grec composé qui veut dire "cesser de faire quelque chose", appliqué au repos proposé par Dieu, cela veut dire cesser de vouloir accomplir des choses en ce qui concerne notre salut et cesser de vouloir nous rendre Dieu favorable par nos actes ou nos efforts. Le repos de Dieu est pure grâce, il nous est proposé gratuitement. C’est l’application ou l’illustration de l’appel de Jésus en Matth 11 :28 : ‘Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos.’ C’est le repos de savoir que tout est accompli, que nos péchés sont pardonnés et que notre culpabilité est effacée et que nous avons maintenant une place dans l’éternité ? L’apôtre Paul en Rom 5 :1 décrit cela comme la paix avec Dieu. Ce qui frappe dans ce passage, c’est le fait que l’auteur souligne l’importance et l’urgence de notre réponse liée à cette constatation qui précède ce passage: "Ils ne purent y entrer dans ce repos à cause de leur incrédulité." Heb 3 :19. Au chapitre 3, l’auteur insiste par 2 fois "Aujourd’hui si vous entendez sa voix n’endurcissez pas vos cœurs". Cette promesse du repos en Dieu est disponible encore aujourd’hui et nous sommes invités à entrer dans cette promesse par la foi. C’est une invitation bien sûr pour ceux qui ne connaissent pas le Seigneur à prendre possession de ce salut par la foi mais cela s’adresse aussi aux chrétiens ; c’est une invitation à déposer les fardeaux, les préoccupations pour entrer dans ce repos proposé par Dieu et dont nous pouvons prendre possession par la foi.

 

2-    C’est aussi un repos qui implique  l’obéissance à Dieu par la foi.

C’est par la foi que nous faisons le premier pas pour entrer dans ce repos de Dieu,  mais c’est aussi la foi qui nous conduit à l’obéissance pour prendre possession de ce repos offert, un peu à l’image du peuple d’Israël qui est invité à démontrer sa foi et son obéissance en se mettant en marche après avoir pris le tabernacle et à entrer dans le fleuve à la suite des prêtres.  L’apôtre Paul en Phil 4 :6-8 décrit cela comme la paix de Dieu. Bien sûr que l’appel de Dieu à prendre possession de ce repos est toujours actuel et est toujours disponible pour chacun de nous en tous cas tant que nous pouvons dire aujourd’hui, cependant le texte nous presse à manifester sans délai notre choix. Nous devons nous souvenir que tout délai, que toute excuse qui au fond signifie :"Je sais que je dois mais pas maintenant" conduit invariablement à un endurcissement de notre cœur et une plus faible sensibilité à l’appel de Dieu. Le mot grec traduit par endurcir a aussi donné en français le mot sclérose et nous amène à l’image des vaisseaux sclérosés qui deviennent durs et cassants et peuvent conduire à la mort. L’endurcissement du cœur, c’est la vieillesse du cœur, c’est un avertissement pour nous les chrétiens. Entrer dans ce repos implique donc aussi des actes de notre part, le repos de Dieu ce n’est pas l’inaction, c’est par la foi que nous accédons à ce repos et c’est par l’obéissance que nous demeurons dans ce repos.

 

3-    Quelles sont les caractéristiques de ce repos proposé par Dieu ? (v8 – 10). L’auteur cite un passage du Psaume 95 :11 et il compare ce repos au repos vécu par Dieu, le 7ème jour de la création. Le mot utilisé dans le verset 9 peut se traduire par le sabbat de Dieu, c’est la joie de Dieu au matin du 7ème jour qui peut se réjouir de ce qu’il a fait et qui constate que tout est bon et témoigne de sa gloire. C’est à la fois un repos que nous vivrons avec Dieu dans l’éternité mais comme le royaume de Dieu qui est la fois disponible dès aujourd’hui et qui s’accomplira parfaitement dans l’éternité, c’est aussi un repos disponible dès aujourd’hui comme une préfiguration ou les prémices de ce repos que nous vivrons dans l’éternité. C’est l’espérance du vrai repos, le repos y compris dans les épreuves et les difficultés ou les luttes, c’est l’adoration avec la vision d’une communion éternelle avec l’Eternel, c’est l’affirmation que déjà maintenant, malgré ce qui reste à conquérir, nous pouvons nous reposer dans la présence du Seigneur dans nos cœurs, en affirmant que tout est accompli. C’est une idée qui est bien exprimée dans un chant ancien que nous pourrons chanter après et qui dit Quel repos céleste, Jésus, d’être à Toi’.

4-    Une exhortation à faire tous nos efforts pour entrer dans ce repos.

Cela nous semble un peu paradoxal et cela ne veut pas dire que nous devons multiplier les efforts et nos activités pour gagner le droit au repos. Ce repos nous est accordé uniquement par grâce au moyen de la foi. Apprendre à agir à partir de cette position de notre repos en Dieu est un grand secret pour éviter le découragement qui guette tous ceux qui prennent des responsabilités dans l’église. En effet, face aux besoins qui sont immenses, à l’image des disciples qui se sentent bien démunis lorsque Jésus leur demande de nourrir la foule, il peut  arriver que les serviteurs de Dieu expérimentent un ‘burn-out’ qui peut les amener à tout abandonner. Dieu nous invite finalement à nous reposer en Lui et à retrouver dans sa présence, une position de louange et d’adoration.

 

5- En conclusion   une petite histoire :

Après une violente tempête, un homme naufragé se retrouve sur un radeau qui est ballotté par les vagues violentes. A chaque instant, il redoute que son radeau se disloque et il passe son temps à essayer de maintenir les planches ensemble, il ne peut évidemment rien diriger de son esquif et les perspectives sont sombres, aucun espoir de se rapprocher de la terre ferme. Mais un cargo arrive et on lui tend une corde en lui proposant de quitter son radeau pour monter sur le bateau. Evidemment, il abandonne tous ses efforts pour survivre et accepte le salut qui lui est proposé. Quand il met le pied sur le pont, il peut expérimenter une nouvelle sécurité et il sait que maintenant, il ne navigue plus au hasard, au gré des vents, mais il sait que sa vie a maintenant une direction, un but, il navigue vers le port. Il est accueilli par  le capitaine et il peut exprimer sa joie et sa reconnaissance. Après quelques mots de bienvenue, le capitaine lui demande :’Tu sais nous sommes en sous-effectifs, peux-tu nous aider, en travaillant avec nous par exemple à la cuisine ou à la salle des machines ?’ Bien sûr que son statut de rescapé n’est pas en question, personne n’envisage de le jeter par dessus-bord en cas de réponse négative. Cependant, la gratitude lui impose de collaborer avec l’équipage qui l’a sauvé. Cette collaboration n’a rien à voir avec son salut, mais elle démontre sa reconnaissance et sa joie de cette vie nouvelle qui lui est proposée, et même dans la salle des machines malgré tout ce qu’il a à faire pour aider l’équipage, il peut néanmoins éprouver le repos et la joie de son salut. Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos de Dieu et vivons ce matin la bénédiction d’adorer Dieu dans la joie et dans la sécurité de sa présence.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Eglise Evangelique de Deuil la Barre
  • : L’église est avant tout un lieu de rencontre qui a pour vocation d’accueillir chacun avec son histoire et sa culture. Vivre en communion fraternelle, s'encourager mutuellement,s'enrichir de nos différences,méditer ensemble la Bible. Bien sûr, nous n’y parvenons jamais totalement, donc nous essayons à nouveau
  • Contact

nos partenaires

ACTUALITES

Persécution des chrétiens : des faits de 2012 à 2017