Vendredi 13 juillet 2012 5 13 /07 /Juil /2012 07:45

La réunion jeunes adultes du 1er Juillet s'est déroulée dans nos locaux. Autour d'un gouter "enrichi" par l'investissement d'une sœur haïtienne dans une remarquable quantité de pâtés délicieux. Nous étions dix à profiter du beau temps en passant ce temps de débat sur le célibat au soleil...animé par Delphine


Qu'évoque le célibat pour vous et comment le vit-on ?

Elle a commencé avec un tour de table, où elle demandait aux participants ce que leur évoquait le célibat, en un mot.
Les mots ressortis furent :  

Liberté : Il ne s'agit pas de dragues, évidemment, mais du côté pratique que ça peut apporter, comme se gérer soi même sans avoir de compte à rendre, ou de faire des choix sans que celà influe sur une autre personne. la liberté n'est pas un privilège qui serait réservée qu'aux célibataires, car c'est quelque chose qu'on s'empare.                                   

Pression : De la part de la société (publicités de sites de rencontres, films d'amour...), du comportement des autres (couples dans la rue, discussions avec d'autres sur le thème)                                  

Rencontre avec soi-même                                        

Le manque : le manque immerge de plus plus en plus avec le temps, et il faut gérer ce manque pour éviter de  tomber dans les pièges.

 

Ensuite, nous avons partagé notre vécu, où chacun disait comment il vivait son célibat (ou comment il l'avait vécu pour les couples).
Pour certains les avantages pratiquent sont un point fort positif . L'une d'entre elles a connu une période de célibat "concrètement" difficile, où la solitude prenait du poids. Delphine, à son tour, affirme d'après son expérience que le célibat est vécu par rapport à la vision qu'on en fait.

Ce que dit la Bible sur le célibat ?

Genèse 2:18 : "Il n'est pas bon que l'homme soit seul":

Avec cette problématique, "Mais qu'est-ce qu'il n'est pas bon ?", car le célibat ne nous empêche ni de vivre ni de réaliser des projets.

Dans la vie chrétienne, on ne peut rester célibataire qu'en étant engagé à un appel de Dieu (comme l'était Paul), le choix (célibataire ou non) nous appartient toujours, mais Dieu éclaircit notre vision (l'exemple d’Isaac et Rebecca, où le serviteur eut sa révélation). Chardel a insisté sur l'importance de la foi, en précisant que si on ne se laisse pas guider par Dieu, il y a d'autres conséquences... Après plusieurs échanges il s'est avéré que par rapport aux choix, il ne faut pas forcer les choses, car se laisser guider est salutaire.
On a trop tendance à se contenter du seul verset 18. Pour mieux comprendre la personne de Dieu, il faut lire les versets 18 à 21. Au départ, Il dit qu'il n'est pas bon que l'homme soit seul, mais avant de créer la femme, Il va donner des taches à l'homme, va lui ramener des animaux afin qu'il leur donne des noms, jusqu'à ce que l'homme constate de lui-même qu'il n'a pas d'être semblable à lui. On note donc que Dieu a attendu que l'homme prenne l'autorité qui lui a été réservé, et qu'il se rende compte par lui-même qu'il n'est pas bon qu'il soit seul, pour amener une femme vers lui. Tant que l'homme ne s'acquiert pas une certaine maturité (ou humilité), Dieu ne prendra pas plaisir à ce qu'il prenne une femme.

Dans le texte de 1 Corinthiens 7v8, Paul nous partage son avis : "le célibat peut être bénéfique spirituellement, de tel sorte qu'on ait plus de temps et d'énergie à consacrer à notre Seigneur."
En effet, on ne peut pas renier qu'il existe des moments où se retrouver seul est nécessaire (à ne pas confondre avec moments de solitude).

 

Dieu a un plan pour nous adam et eve

Le célibat et la vie en couple sont des dons de Dieu, car trop de personnes voient le célibat comme une malédiction, comme si la vie en couple serait la sœur jumelle remplie de bénédictions. Donc les deux sont des dons , auxquelles on ne peut  "s'en sortir" sans son aide. Ces dons se cultivent avec le temps, et il faut saisir qu'il y a un temps pour tout pour bien vivre le célibat.
En ré-utilisant l'exemple d'Adam et Eve, on remarque que ce n'est pas Adam qui a fouillé le jardin d’Éden de fond en comble pour trouver Ève, mais c'est Dieu qui lui révèle sa compagne. Donc en tant que chrétien, l'homme n'a pas vocation à chercher sa femme, mais à attendre la femme que Dieu lui a réservé.

Conclusion
Le don de célibat nous permet de vivre dans la patience, car le chrétien qui attend son conjoint, s'attend à Dieu. Et en attendant, la bible l'invite à murir, dans la connaissance de soi, et surtout, dans la connaissance de Dieu

 

Retrouvez d'autres débats du groupe sur notre site:

Comment se comporter avec les amis non-chrétiens ?

Emotion et perception dans les relations conflictuelles

 

mot clés : célibat , don du célibat

Par église évangélique de Deuil la Barre - Publié dans : Jeunes adultes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

actualités

  un petit résumé de ce que vivent nos frères et soeurs en Christ dans le monde , que vous trouverez dans le blog du webmaster :

 

persécution des chrétiens : 2014

les chrétiens dans le monde : 2013

violences envers les chrétiens : 2012

 

quelques photos

  • DSCN5918
  • 1992 dans le jardin
  • N°3 JMP Malaisie arrivée des personnes dans la salle

les jeunes adultes

Recherche

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés