Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 06:04

Conférence de M. Henri Blocher au Synode des Eglises Libres à Valence 

 

 

 

Question : L’Eglise doit-elle changer ? 

A la lecture d’Ephésiens 5:8-18, la réponse est : NON, car l’Eglise est immuable.

 

**

1.       L’Eglise est toujours la même :                        

Le fondement de Ta Parole est la vérité

Et toutes les lois de Ta justice sont éternelles. (Ps. 119 : 160)

 

Alors que déferlent les tempêtes des changements dans l’histoire, l’Eglise est construite sur le Roc qui lui confère sa permanence. Elle est comme l’arbre solidement planté, alors que les mécréants sont emportés par le vent (Psaume 1). L’Ecriture avertit contre toute conformation au monde (Romains 12:2), car les jours sont mauvais (Galates. 1:4) et les générations corrompues (Philippiens 2: 15). Les changements dans le monde ne changent pas les problèmes fondamentaux de l’homme. "Il n’y a rien de nouveau sous le soleil" : Ouvrez votre Bible et vous aurez les dernières nouvelles !!

 

2.       Et pourtant…

Ce qui a été vrai reste vrai, et Dieu ne peut se renier Lui-même ; il n’y a donc aucun changement de vérité mais, dans le déploiement du temps, des facettes ressortent, l’expression se modifie : il y a un devenir de la vérité selon les époques et nos églises doivent s’y adapter.

Dieu est à l’œuvre, même si les jours sont mauvais. Paul nous dit de "racheter le temps", c'est-à-dire de tirer parti du temps favorable, de saisir le bon moment (en grec : le kaïros) pour agir; user de discernement ; se conduire avec sagesse; être le sel de la terre; faire preuve de patience pour attendre le bon moment pour communiquer la vérité.

 

3.       Les changements les plus évidents

La révolution technique de l’information.

 Elle envahit tout, et elle a des conséquences sur la sensibilité et sur le mode opératoire de la pensée. On passe du réel au virtuel, les images nous manipulent. On recherche des émotions plutôt que la vérité. La musique prend une place qu’elle n’avait pas auparavant avec les walkmans et  autres divertissements .

  La mondialisation.

La démographie est en augmentation et l’urbanisation est galopante, d’où l’atomisation de l’individu et la dissolution des structures familiales. La publicité – américanisée - touche des millions de gens mais semble être adressée à chacun en particulier et on ne pense même pas qu’elle puisse être mensongère.

  Des changements dans le témoignage.

Les mœurs ont changé, ainsi que la sensibilité morale et les valeurs qui façonnent les réflexes. La pilule et toutes les possibilités techniques qui ont permis aux contraintes de voler en éclats ont transformé la sexualité. Maintenant règnent un hédonisme auto-centré et le bon plaisir du sujet; la recherche du développement personnel contribue à la manipulation des sens : finie la morale classique, on ne juge plus les conduites. Le sentiment moral se trouve déplacé, déguisé et nous ne sommes plus dans la culpabilité.

Cependant, la situation est complexe car il y a toujours des valeurs de résistance. Ainsi, nous assistons à une grande générosité humanitaire, faite d’engagement et de droiture, et à une sensibilité éthique qui s’insurge contre des abus, comme la pédophilie. On peut dire que c’est le système immunitaire de la société !

Nous assistons aussi à un retour du religieux. Les églises institutionnelles avec leurs structures lourdes perdent de leur influence – bien qu’il y ait des conversions au catholicisme par opposition au nihilisme intellectuel.

Autres facteurs de changement : la multiplication des sectes; l’accent mis sur la guérison psychologique, le salut étant utilisé pour une guérison temporelle; le succès de la mouvance charismatique qui s’inscrit bien dans la tendance de la psychologie contemporaine; et enfin la présence de l’Islam et les conversions à cette religion qui prennent le contre-pied des tendances actuelles.

 

 

4.       Comment changer ?

Se rappeler que :

-          Les racines bibliques ont été coupées dans notre époque dite post-chrétienne.

-          L’Antéchrist singe le Christ.

Cependant, le processus n’est pas linéaire, il y a des retours de balancier positifs.

 

Nous n’avons pas à réinventer l’Eglise et nous devons nous montrer "prudents comme des serpents" (Matthieu 10) et ne pas lâcher l’essentiel :

-          L’inspiration des Ecritures.

-          La priorité de l’Eternité (1 Cor.15:19).

-          L’unicité de la médiation de Jésus-Christ.

-          La normativité des commandements de Dieu.

Rejoignons les gens où ils sont, et où ils en sont, et montrons-leur une saine compassion.

Maintenons des groupes à taille humaine.

Témoignons avec tact sans vouloir leur "mettre le grappin dessus", à l’exemple de Jésus dans les Evangiles.

 

Nos rapports :

         - avec les autorités civiles : qu’ils soient positifs                                       

- entre les générations et les cultures : sachons les diversifier et utiliser divers registres et langages, comme la musique.

- en politique : le témoignage est possible, mais qu’il soit sans compromis et sans inféodation.

         - dans le domaine économique, le péché est plus difficile à cerner.

      - avec d’autres cultures : la culture étant un système instable, il y a des sensibilités différentes en ce qui concernent l’égalité et l’inégalité.

 

Nous nous inscrivons à la fois dans le temps et l’éternité. (lire 1 Corinthiens 6). Que cette espérance soit le support de notre foi aujourd’hui.

 

Résumé de la conférence fait par Charlotte M.

 

mots clés : l'église dans le monde d'aujourd'hui , conférence Henri Blocher 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evangelique - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise Evangelique de Deuil la Barre
  • : L’église est avant tout un lieu de rencontre qui a pour vocation d’accueillir chacun avec son histoire et sa culture. Vivre en communion fraternelle, s'encourager mutuellement,s'enrichir de nos différences,méditer ensemble la Bible. Bien sûr, nous n’y parvenons jamais totalement, donc nous essayons à nouveau
  • Contact

nos partenaires

ACTUALITES

Persécution des chrétiens : des faits de 2012 à 2017